Nos membres

Par ordre d’arrivée au club :

 

Lionel, dit « Docteur PECO ». C’est notre Président. La moyenne d’age de ses locos se situe autour de trente ans, avec des bons vieux gros moteurs qui ignorent tout en dessous de 16 V.
Pour lui, le Digital, ça ne le fait pas avec du matériel de cet age… Alors, il recompose son parc avec des machines un peu plus « up to date ».

Nicolas, notre ancien Trésorier. Un clou qui dépasse ? Dremel ! Un rail à couper ? Dremel ! Un trou à percer ? Dremel ! Un personnage à coller ? Drem… Non ! Quand même pas.
Il ose tout… et le réussit ! Expert dans les automatismes, fervent défenseur du numérique, il nous étonne tous les jours. Allez voir ses réalisations, dont sa grue !

Anne, qui vient d’être élue Secrétaire. C’est notre Régulatrice des circulations lors des expositions et en régulation manuelle, tant qu’il reste un peu de place, elle vous fera rouler un train !
Et puis Anne vient de trouver sa voie. C’est du HO Américain…. Et voila une gare en bois! Et un parcours de moto cross… Et un terrain de Baseball… Et… La « police partrol » en train de verbaliser. Oups pardon ! En train d’avertir! 

Pascal, c’est notre responsable du matériel… Mais pas le matériel roulant. Non ! L’autre matériel. Celui qui coupe, qui perce, qui ponce, qui soude… Si vous lui confiez un foret ou un emporte pièce à affûter, évitez d’y laisser traîner les doigts après ! Vous pourriez y laisser un morceau de vous-même ! 

Michèle. C’est la femme du Président. Elle, c’est plutôt les maisons de poupées et les vitrines qui l’attirent. Peut être qu’un jour, elle nous présentera ses réalisations.

Christian, expert chineur sur e.bay. Il a toujours fait une dernière enchère avant de venir… Et a trouvé des arbres au Japon, des wagons Américains dans le Nord, des poteaux télégraphiques en Allemagne, et des maisons… En TT ! Comme il il n’y a pas très longtemps qu’il fait du train, il s’est tourné directement vers le numérique, et sa collection se développe de manière impressionnante.

Hugo. La valeur n’attend pas le nombre des années ! Du haut de ses neuf ans, il est capable de donner des leçons de décors et de conduite des trains. C’est un vrai « junior » comme la Fédération les aime ! Une valeur sure !

Cécile. C’est la seule qui restent de la déferlante de juniors que nous avions eu lors du Forum des Associations du village en 2007! Ils étaient 6 au départ, mais sur la distance, seul la passion résiste. Elle s’est lancée dans la construction d’un module junior représentant une gare… Et ça y va!

Marie. Un jour, elle s’est autoproclamée « Web master ». Elle a jeté les base de ce site… Et n’y est jamais revenue !

David. Il nous a découvert lors de l’exposition de Rousseloy. « J’ai du matériel, et j’aimerais bien le faire rouler », nous a t il dit. Depuis, tout est allé très vite… Quelques machines Roco, Méhano et Piko, une commande numérique, une halte qui n’a pas attendu longtemps avant de voir passer des trains. Et puis, c’est comme au Far West; un train s’arrête en gare et hop! Il y a une ville qui pousse, avec jardin public piste de skate, cours de tennis, bistrot…

Jean Claude, C’est notre Vice-Président. A un peu plus de soixante ans, il se tourne vers le HO, après avoir fait du 0 et… de la grandeur nature au MTVS à Valmondois.
C’est original, en général, avec l’age, on change d’échelle pour plus gros pour continuer de voir les détails ! C’est un mécanicien hors pair! Il a inventé un appareil pour ballaster les voies digne d’un premier prix du concours Lépine! Alors que dire des poteaux de caténaire, des pieds de modules et autres inventions ?

Francis, notre trésorier, il a vu notre site et il s’est dit : « tiens, un club de modélisme ferroviaire dans le coin. » Alors, il est venu un dimanche pour voir et pour prendre des conseils en vue de la fabrication d’un grand réseau chez lui… et depuis il est l’un des piliers de nos séances. C’est un fonceur et un touche a tout très doué. Si vous avez le malheur de lui parler de construire un module au club, une semaine plus tard, il débarque avec un plan et la semaine suivante avec le module construit. Chez lui vitesse ne rime pas avec « mal fait », et la menuiserie de son module est digne d’éloges. Nous attendons avec impatience la suite.
Francis rien ne l’arrête…même pas la neige.

Olivier, il est aussi membre du club Creil. Son plaisir est de faire rouler en HO les rames qui circulent en « vrai », avec inertie au démarrage est à l’arrêt (pas facile l’exploitation en exposition!). Il possède une belle collection de matériel et est incollable sur la composition des trains. Mais nous n’avons pas encore réussit à lui faire comprendre que faire rouler des trains de 11 voitures en pousse n’est pas vraiment adapté à un réseau modulaire avec des courbes de 480mm de rayon…

Jacques, il est venu un jour, comme ça, pour discuter. Il nous a alors dit qu’il avait une maison, là bas, dans le Sud Ouest et qu’il avait un projet de rénovation en cours. Il nous a aussi dit que lorsque les travaux seraient terminés, c’était promis, il viendrait nous revoir. Et puis nous n’avons plus eu de nouvelles de Jacques. « Il nous a oublié » avons nous pensé. Et bien non, puisque cinq ans plus tard, voici Jacques de retour. L’étendue de ses connaissances est impressionnante : histoire des chemins de fer, productions de modèles réduits, cote du marché d’occasion, organisation des transports ferroviaires dans le monde… Normal ! C’est un professeur en retraite.

Alain, il écume presque chaque week end les brocantes à la recherche de nouvelles pièces pour ces collections. Oui ces collections car il ne s’intéresse pas uniquement au train mais aussi aux soldats napoléoniens, aux petites voitures, à la vieille ferraille… mais sa principale caractéristique reste son  mode de déplacement favoris : La mobylette.

Claude.  C’est notre sympathique ami du sud ouest. En effet Claude vit près de Pau et nous a découvert grâce à notre site. Il profite de sa retraite pour passer son réseau de l’analogique (tous ces fils) au numérique (sans relais). Sur un réseau il aime que tout fonctionne comme en vrai. Lors de sa visite du mondial de la maquette à Paris la phrase qu’il a le plus prononcée « Oui…mais les feux (de signalisation ferroviaire) ne fonctionnent pas… »

Tristan. Et bien, lui aussi nous a découvert par le site. Il cherchait un club dans la région… Et il a eu la surprise d’en découvrir un dans le village d’à côté.
« Chic ! Je vais pouvoir ressortir mon matériel qui n’a pas tourné depuis vingt ans! » S’est il dit.
Puis : « Bof ! Non ! Finalement, je garde mon vieux matos pour la collection et j’achète du nouvelle génération. »
Et puis hop, une centrale numérique ! Et un module… Non ! Deux modules… Et…
Le moins qu’on puisse dire, c’est que ça déménage !

Serge. Toujours le mot pour rire, un vrai bout en train, c’est le cas de le dire. Besoin d’un coup de main, pas de problème, Serge répond présent. Il apprend et vite. Son talent de bricoleur et ses connaissances en informatique rendent bien des services.

Pascal et Manon. Le papa et la fille. Elle a du talent cette petite ! En plus d’être douée dans ce qu’elle fait, elle est appliquée et arrive au bout de chaque chose qu’elle entreprend. Son carburant : Les madeleines. Elle en mange presque autant qu’elle construit de belles choses. Le papa arrive à suivre car sinon, ce sera la fille qui donnera les conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *